Madeleine Ferrières

Madeleine Ferrières

Professeur honoraire d’histoire moderne de l’Université d’Avignon,  chercheur membre de l’UMR Telemme à Aix-en-Provence, Madeleine Ferrières a d’abord orienté ses travaux dans deux directions : l’histoire rurale et l’histoire de la culture matérielle. Elle met à profit ses deux compétences pour enquêter sur les  filières du passé, depuis le champ jusqu’à l’assiette. Elle a écrit un ouvrage pionnier sur l’histoire de la sécurité alimentaire, envisagée dans ses plus grandes dimensions spatio-temporelles, du Moyen-age au XXè siècle. Elle travaille actuellement sur deux thèmes : les nourritures et les goûts, de la Renaissance à la révolution;  l’émergence des terroirs et l’invention de la tradition régionale dans le Midi.

Aux éditions du Seuil, elle a publié en 2002 Une Histoire des peurs alimentaires. Du Moyen-Age à l’aube du XX e siècle. (édition italienne, 2004 ; édition anglaise, 2006 ; édition de poche, Points-seuil, 2006) ; et en 2007, Nourritures canailles., qui a reçu en 2007 le prix Paul Arbaud de l’académie d’Aix en Provence. Aux éditions Larousse, elle publie en 2008 des documents culinaires inédits qui permettent de dresser une image du paysage culinaire d’autrefois : Histoires de cuisines et trésors des fourneaux.